Maternité

Maternité – Le diagnostic prénatal (ou anténatal)

Le service de diagnostic prénatal (ou anténatal) s’organise autour d’une équipe composée d’un référent en diagnostic anténatal, de médecins et sages-femmes échographistes et d’une psychologue.

Le service de diagnostic anténatal vous reçoit en fonction de vos antécédents :

  • Si vous êtes porteuse d’une pathologie, ou si dans votre famille il existe des maladies à caractère génétique, vous pourrez être reçue par un médecin référent en échographie afin d’évaluer les risques pour la grossesse à venir. Si besoin, des examens complémentaires vous seront prescrits pour améliorer votre prise en charge.
  • Par ailleurs, si vous êtes âgée d’au moins 38 ans à votre inscription à la maternité, nous vous demanderons d’effectuer votre suivi échographique au sein de notre service. Dans les autres cas, les échographies pourront être pratiquées en ville.
  • Au moment de la 1ère échographie il vous sera proposé le dépistage de la trisomie 21 en combinant votre âge, le résultat de l’échographie (mesure de la nuque), et le résultat d’un dosage hormonal sanguin (selon les recommandations de la Haute Autorité de Santé du 17 mai 2017). Ce dépistage n’est pas obligatoire. Il se pratique entre 11 semaines d’aménorrhée et 13 semaines d’aménorrhée + 6 jours. Il ne permet pas d’affirmer la présence ou non de la Trisomie 21 mais évalue une probabilité que l’enfant à venir soit atteint. La prise en charge dépend ensuite du risque qui a été évalué :
    • Si votre risque est très faible (< 1/1000, par exemple 1/5000) : la surveillance de la grossesse sera poursuivie avec les examens échographiques habituels.
    • Si votre risque se situe entre 1/50 et 1/1000 : vous êtes dans une situation intermédiaire et le Dépistage Prénatal Non Invasif (DPNI) vous sera proposé. Il s’agit d’une prise de sang qui détermine le caryotype (nombre de chromosomes) dans les petites quantités d’ADN fœtal qui circulent dans votre sang. Cet examen est fiable à 99,7%. Soit il est négatif et le risque de trisomie 21 pour l’enfant est extrêmement faible. Soit il est positif et une amniocentèse est nécessaire pour confirmer le caryotype de l’enfant.
    • Si votre risque est élevé (> 1/50, par exemple 1/10) : il vous sera proposé une amniocentèse ou une biopsie de trophoblaste afin de connaître le caryotype de l’enfant.

Dans ces deux derniers cas, un entretien avec le médecin référent en diagnostic anténatal vous sera proposé pour vous expliquer la prise en charge et répondre à vos questions.

Si une amniocentèse est indiquée, elle pourra être pratiquée dans le service.

Le service est organisé en réseau avec des maternités et des  services pédiatriques médicaux ou chirurgicaux parisiens pour :

  • La réalisation des biopsies de trophoblaste ;
  • Des consultations spécialisées (échographie, génétique, chirurgicale, etc.) ;
  • Des examens d’imagerie complémentaires.

Consultation/RDV

Si vous devez bénéficier d’échographies à l’IMM, cela vous sera indiqué lors de votre inscription à la maternité ou de votre consultation de suivi de grossesse. Adresse mail : diagnosticantenatal@imm.fr

Lors de votre premier rendez-vous d’échographie à l’IMM, veuillez vous munir de la fiche « explications et consentement à l’écho de dépistage ».

Attention : lors de votre échographie, les enfants ne seront pas admis dans la salle d’examen.

Vous pouvez nous joindre au : 01 56 61 65 90 du lundi au vendredi de 9h à 17h.

Nous vous signalons que pour le bon déroulement de l’échographie, qui est un examen médical, il est vivement recommandé :

  • D’éviter l’utilisation de crème ou de gel douche hydratant sur le ventre dans les 5 jours précédent l’examen ;
  • D’avoir la vessie vide ;
  • De ne pas filmer sans autorisation.

 

image_pdfimage_print
© IMM 2014 Oeuvre sociale de | Site réalisé par ATC | Admin

WP-Backgrounds by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann