Pathologie thoracique

Sympathectomie Thoracique Endoscopique – STE

Définitions

Hyperhidrose: Thor_Symp_MainsTranspiration excessive pathologique. Elle peut être généralisée (conséquence d’une maladie systémique) ou localisée aux mains, aisselles, figure ou pieds. L’hyperhidrose localisée, sans rapport avec une autre maladie, s’appelle aussi Hyperhidrose focale primaire idiopathique.

Sympathectomie thoracoscopique: Section de la chaine sympathique entre la deuxième et la quatrième vertèbre thoracique sans ouverture du thorax et sous contrôle d’une camera vidéo. Une sympathectomie thoracique est une intervention définitive.

 

 

A qui s’adresse la Sympathectomie Thoracique Endoscopique ?

La sympathectomie thoracique endoscopique (STE) s’adresse principalement aux patients souffrant d’hyperhidrose palmaire très invalidante et résistante au traitement médical.
Les autres indications sont très rares et de plus en plus discutées:

  • Certaines hyperhidroses axillaires et/ou faciales invalidantes
  •  Certaines érythrophobies
  •  Certaines causalgies
  •  Certaines poussées sévères de syndrome de Raynaud

 

Comment se déroule une Sympathectomie Thoracique Endoscopique ?

Thoracique - fiche sympathectomie 1

Vue schématique du nerf et des ganglions sympathiques dans le thorax

L’intervention a lieu sous anesthésie générale. Elle est faite par voie endoscopique, c’est à dire par 3 micro-incisions de 3 à 5 mm : une incision pour l’introduction d’un endoscope (caméra) et deux pour l’introduction des instruments. Deux de ces incisions sont situées sous l’aisselle, la troisième dans le dos sous l’omoplate. Bien qu’exceptionnelle, une conversion en thoracotomie (incision thoracique) est possible en cas d’événement imprévu. Sauf cas particulier, l’intervention est bilatérale et est faite en un seul temps.

 

 

 

Suites opératoires

Après un passage en Salle de Réveil, vous serez ramenés dans votre chambre en secteur d’hospitalisation. Vous serez autorisés à vous assoir au bord du lit ou au fauteuil et à vous alimenter dès le soir de l’intervention.

Toute douleur, nausée ou autres symptômes seront contrôlées par un traitement médical adapté. Il n’y a pas de soins particuliers au niveau des cicatrices. Vous pouvez reprendre vos soins d’hygiène habituelle dès le lendemain de l’opération (douche…). La récupération est rapide: le retour à des activités quotidiennes normales est possible 2 à 3 jours après l’opération et la reprise d’une activité professionnelle est envisagée 1 à 2 semaines après l’intervention chirurgicale.

Une consultation de suivi à 1 mois de l’intervention sera programmée avec le chirurgien.

Quels sont les risques d’une Sympathectomie Thoracique Endoscopique ? 

Une hypersudation compensatrice (c’est à dire une transposition de la transpiration dans d’autres parties du corps) survient dans au moins deux tiers des cas. Ce phénomène, lorsqu’il survient, touche en général  le dos, la poitrine et les cuisses. Il survient surtout par période de chaleur. Bien qu’il soit le plus souvent jugé comme peu gênant par les patient(e)s, certain(e)s le considèrent comme handicapant. Vous devez avoir assimilé cette information avant de vous décider à être opéré(e). Il n’y a pas de traitement médical ou chirurgical satisfaisant de l’hypersudation compensatrice. Il faut donc considérer qu’une STE est une intervention définitive.

Sécheresse des mains : Pendant les premières semaines, voire pendant les premiers mois, vos mains peuvent être anormalement sèches. Ceci peut être facilement traité par l’application de crèmes hydratantes.

Une légère chute de la paupière, est possible mais très rare (0,5% des cas). Cette chute de la paupière (ptosis) est le plus souvent passagère et n’a pas d’effet sur la vision.

Complications respiratoires : Si vous fumez, vous êtes susceptible de présenter certaines complications respiratoires mineures (encombrement bronchique, infection pulmonaire) qui peuvent prolonger votre hospitalisation. Il est recommandé d’arrêter de de fumer avant et après l’intervention. Un pneumothorax postopératoire est possible mais toujours bénin. Il peut nécessiter un drainage pendant 24 à 48 heures.

Douleurs postopératoires : L’intervention elle-même est peu ou pas douloureuse. Mais des douleurs dans le dos et une sensation d’oppression thoracique apparaissent souvent dans les jours qui suivent la sortie de l’hôpital. Une fiche d’information vous sera remise à ce sujet.

Les autres complications possibles sont exceptionnelles et font parties du risque inhérent à toute intervention chirurgicale sous anesthésie générale.

 

La Sympathectomie Thoracique Endoscopique s’applique-t-elle aux hyperhidroses axillaires isolées ?

Non car dans cette indication, elle est peu efficace et expose à un fort risque d’hypersudation compensatrice. Il est préférable de s’orienter vers un traitement local : injections de toxine botulique ou liposuccion des glandes sudoripares.

 

Qu’est ce qu’une interruption du nerf sympathique par clip ?

Dans cette technique, le nerf n’est pas sectionné, mais simplement comprimé par une agrafe appelée clip. Le but est de pouvoir réintervenir si une hypersudation compensatrice gênante apparaissait après l’intervention, afin d’enlever le clip et de revenir à l’état antérieur. Les cicatrices et la durée d’opération et d’hospitalisation sont identiques à celle d’une STE classique.

 

Pourquoi ne pas faire systématiquement une interruption du nerf sympathique par clip ?

Pour 2 raisons :Thor_Symp_Clip

  • Parce que cette technique est moins efficace à long terme
  • Parce que le caractère réversible de l’intervention ne peut pas être garanti.

Dans notre institution, cette technique ne s’applique qu’aux patients pour lesquels une hypersudation compensatrice gênante est à craindre.

L’hyperhidrose plantaire sera-t-elle guérie par l’intervention ?

Non. Elle est souvent légèrement améliorée, mais de façon inégale et imprévisible. La STE ne traite pas l’hyperhidrose plantaire.

 

Peut-on opérer l’hyperhidrose plantaire ?

Théoriquement oui, en pratiquant une sympathectomie lombaire. Cette intervention peut exposer à des effets indésirables et son indication est discutée.

 

Informations

Information sur l’utilisation de vos données cliniques à des fins de recherche

Dans la perspective de réaliser ultérieurement des recherches portant sur les techniques chirurgicales, certaines données personnelles et médicales contenues dans votre dossier (telles que âge, principaux antécédents médicaux, examen clinique, durée d’intervention, résultats d’examens complémentaires, techniques utilisées et leurs résultats…) pourront être collectées dans un fichier informatique et analysées à des fins de recherche.

Ces données demeurent strictement confidentielles et ne peuvent être consultées que par les médecins qui vous suivent. Ces données seront rendues anonymes (elles seront identifiées par un numéro de code et/ou vos initiales), et aucune donnée ne permettra votre identification dans des rapports ou publications scientifiques dont cette recherche ferait l’objet.

Conformément aux dispositions de la loi relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés (Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés modifiée par la loi du 6 août 2004), vous disposez d’un droit d’opposition à la transmission des données couvertes par le secret professionnel, ainsi que d’un droit d’accès à ces données et de rectification. Ces droits s’exercent auprès du médecin qui vous suit à l’IMM ou, à défaut, auprès du Dr Dominique Gossot, responsable du département Thoracique et de la confidentialité du traitement informatique de ces données.

Information sur la base nationale de données EPITHOR

Nous vous informons que vos données cliniques seront anonymisées et  transmises au registre EPITHOR de la Société Française de Chirurgie Thoracique et Cardiovasculaire, registre qui collige toutes les interventions de chirurgie thoracique pratiquées en France.

Département Thoracique, IMM
D. Gossot, E. Brian, R. Caliandro, P. Girard, M. Grigoroiu, Dr A. Seguin-Givelet, JB. Stern

Fiche d’information mise à jour le 2 avril 2016

image_pdfimage_print
© IMM 2014 Oeuvre sociale de | Site réalisé par ATC | Admin

WP-Backgrounds by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann