A Decrease font size. A Reset font size. A Increase font size.

Chirurgie urologique

L’Urologie est la spécialité qui prend en charge les maladies de l’appareil urinaire, de l’homme et de la femme, et de l’appareil génital masculin.

L’équipe d’urologie de l’Institut Montsouris est spécialisée dans la prise en charge des tumeurs urologiques (prostate, rein, vessie, testicules,…) et des troubles mictionnels (obstruction liée à l’adénome de prostate et incontinence urinaire, …)

Afin d‘assurer une prise en charge la plus complète possible du patient et de sa maladie, le département est organisé en équipe médico-chirurgicale, complémentaire et coordonnée : les médecins, les chirurgiens et l’ensemble de l’équipe travaillent en étroite collaboration afin d’améliorer en permanence la qualité et la sécurité des soins pour le patient

Pathologies

Cancers urologiques : cancer de la prostate, du rein, de la vessie, du testicule

Le département assure la prise en charge complète des cancers urologiques, tant sur le parcours de soin (dépistage, diagnostic, traitements, surveillance) que par le panel très large des options de traitements: le département propose (fait très rare en France sur un seul site) une offre complète de l’ensemble des traitements disponibles en cancérologie urologique, avec une expertise internationalement reconnue de toute l’équipe dans les traitements innovants et mini-invasifs (robotique, coelioscopie, traitement focal , ultrasons, curiethérapie, cryothérapie,…). Le département a également été parmi les pionniers (depuis 1992) dans le traitement hormonal intermittent pour les cancers de prostate avancés et métastatiques et y possède, aujourd’hui, une des plus larges expériences au monde.

Le département est, chaque année depuis 20 ans, leader en France dans le classement de l’hebdomadaire Le Point, du cancer de la prostate et parmi les premiers pour les autres cancers

Troubles mictionnels liés à l’adénome de prostate

Le traitement propose, parallèlement aux médicaments privilégiés en cas de troubles modérés, les traitements les plus innovants par les voies naturelles, notamment le traitement endoscopique par Laser Holmium (HOLEP) et par les énergies bipolaires.

Troubles mictionnels à type d’incontinence urinaire (femme, homme)

Sous l’impulsion du Pr François Haab, expert mondialement reconnu, le département assure la prise en charge de l’incontinence urinaire féminine et masculine, le plus souvent en chirurgie ambulatoire (bandelettes, sphincter,…) voire en consultation (injections de Botox)

Techniques

Pour les cancers urologiques

Chirurgie robotique et coelioscopique

Le département possède l’une des plus grandes expériences au monde dans ce domaine. Il a été pionnier en initiant et développant la chirurgie coelioscopique pour le cancer de la prostate dès 1998 puis la chirurgie robotique dès 2001. Plus de 10 000 patients ont été opérés d’un cancer de la prostate dans le département avec ces techniques mini-invasives.

Celles-ci sont également utilisées quotidiennement pour les chirurgies du rein (nephrectomie partielle et nephrectomie totale) et la chirurgie du cancer de vessie (cystectomie totale)

Traitement Focal : Ultrasons (Focal One), Cryothérapie, Curiethérapie, Thérapie phodynamique, Electroporation (IRE)

Le département d’urologie de l’IMM a été pionnier dans le développement du traitement focal (partiel) dans le cancer de prostate localisé. Principe innovant, récent , basé sur les progrès de l’IRM et l’utilisation de diverses énergies, le traitement focal permet , pour des patients sélectionnés, de traiter efficacement en réduisant les effets secondaires urinaires et sexuels, plus importants avec les traitements globaux (traitant toute la glande).

L’équipe de l’IMM a été la 2ème après Lyon à proposer, dès 1995, le traitement par ultrasons dans le cancer de la prostate (hyperthermie détruisant les cellules tumorales): d’abord avec l’Ablatherm puis, depuis 5 ans, avec le Focal One. Cet appareil de dernière génération permet, pour des cas sélectionnés, un traitement focalisé du cancer de prostate avec une grande précision liée, notamment à la fusion d’image Echographie-IRM durant le traitement.

Parallèlement au traitement par hyperthermie (Ultrasons-Focal one), le département propose également un traitement par hypothermie (Cryothérapie) pour les cancers de la prostate et du rein

La curiethérapie, globale (toute la glande prostatique) ou focale (traitement partiel), est réalisée dans le département par deux experts de l’Institut Curie, le Pr Gilles Créhange (chef du département de radiothérapie de l’Institut Curie) et le Dr Mathieu Minsat (responsable du site Curie-Huguenin)

Le département est également impliqué dans les autres options, actuellement en évaluation, de traitement focal du cancer de la prostate : Thérapie photodynamique (TOOKAD), Electroporation (IRE),…

Pour l’adénome de prostate obstructif

Le traitement endoscopique par Enucléation au Laser Holmium (HOLEP) révolutionne le traitement chirurgical de l’adénome. Il permet de traiter efficacement, par les voies naturelles, la plupart des adénomes de prostate obstructifs qui ne relèvent plus du traitement médical. Cette technologie innovante permet une réduction importante du volume de l’adénome tout en diminuant significativement le saignement post opératoire et la durée d’hospitalisation.

Parallèlement, la résection monopolaire classique étant abandonnée (sauf cas spécifiques), la résection ou l’énucléation bipolaire peuvent également être proposées.

image_pdfimage_print
fringilla sed venenatis, elit. consectetur ipsum